Turkey

Cet article a été initialement publié le 18/10/2009 ici

Intervention historique au sommet de Davos

Un “incident” a eu lieu au dernier sommet de Davos. Le président israélien Peres a pu parler pendant 25 minutes et élevait sans arrêt la voix (il dit par exemple qu’Israël est pour la paix avec la Palestine!). Alors que le premier ministre turc Mr Erdoğan n’a pu parler que pendant 12 minutes. Après que Peres eut fini de parler, Mr Erdoğan demanda la parole au modérateur.
Il se tourna vers Peres et dit: “Mr Peres, si vous élevez la voix c’est parce que vous vous sentez psychologiquement responsable de quelque chose. S’agissant de tuer les gens, vous savez bien vous y prendre. On se souvient des enfants tués sur les plages”.

Peres ne savait ni où se mettre, ni quoi répondre. Le modérateur coupa la parole de Mr Erdoğan, mais ce dernier continuait de parler. Il la coupa à nouveau en tapotant sur l’épaule du premier ministre turc. Il n’en fallu pas moins pour que ce dernier s’énerva: “Mr Peres a eu droit à 25 minutes de parole alors que je n’ai eu droit qu’à 12 minutes. Je ne viendrai plus à Davos, dorénavant pour moi Davos c’est fini”.

Il se leva et quitta la salle sous des applaudissements (le fameux journal de France 2 ne traduisit que ceci: ”Mr Peres a eu droit à 25 minutes de parole alors que je n’ai eu droit qu’à 12 minutes”).

Le premier ministre turc a parlé en tant qu’être humain. Je n’ai jamais entendu un politicien européen ou américain dire la vérité à un politicien israélien concernant Israël et la Palestine. Quand les politiciens de l’Union Européenne vont-ils se décider à réagir ainsi? Les lobbies israéliens sont-ils si puissants en Europe pour que l’UE reste passive? Certains politiciens de l’UE, notamment en France et en Allemagne, plutôt que de vociférer sur la Turquie, devraient économiser et concentrer leur énergie sur le conflit israélo-palestinien, ce dernier devant être le sujet international de l’UE le plus urgent.

Les Etats-Unis sont passifs aussi. C‘est connu, des médias sont sous le contrôle des lobbies israéliens, mais est-ce vraiment Israël et ses lobbies qui décident de ce qui se passe en Palestine? Israël commet des crimes contre l’humanité à Gaza, et les Etats-Unis n’interviennent pas, ce n‘est pas étonnant de leur part. Mais l’UE observe les mains croisées, miaulant de temps à autre. C’est cela qui est étonnant.

La Turquie a décidé le 16 octobre 2009 qu’Israël ne pourra pas participer à un exercice militaire avec l’Otan. Le ministre des affaires étrangères turques, Mr Davutoğlu, a dit: ”Nous ne pouvons rester muets avec ce qui se passe à Gaza. Ce que fait Israël nuit au processus de paix au Moyen-Orient”. La

Turquie est en train de faire ce que l’UE aurait du faire depuis longtemps: savoir répondre à Israël.

Pour enfoncer encore plus le clou, une nouvelle série TV vient de voir le jour en Turquie. Des extraits ont été diffusés aux infos, montrant ce que font des soldats israéliens: des meurtres de civils palestiniens.
Est-ce avec ce genre de série TV que les choses vont s’arranger entre les Palestiniens et les Israéliens? Le monde entier, ainsi que les Turcs, savent déjà ce qui se passe en Palestine (y compris les Américains?).
Cependant peut-on reprocher la reconstitution de crimes commis par des soldats israéliens, sachant que l’industrie cinématographique américaine (ainsi que plusieurs médias donc), influencés par des lobbies israéliens, contribuent d’une part, à la prise de position des Américains en faveur d’Israël, et d’autre part, à l’amalgame entre l’islam et le terrorisme? Ces lobbies s’adonnent à une guerre de l’information.

En parlant d’amalgame justement, il y a environ un mois, 3 terroristes ont été arrêtés par les Anglais: ils avaient prévu de faire exploser 3 avions à destination des Etats-Unis avec des bombes composées de liquides. Plusieurs quotidiens anglais avaient en première page: “Des terroristes musulmans anglais….”. Est-il volontairement voulu par des médias que les gens mettent l’islam et le terrorisme dans le même panier, ou est-ce un manque d’attention de leur part? Un terroriste ne peut être qualifié de musulman, juif ou chrétien, parce que toutes les religions disent ”Tu ne tueras point”.

Cela fait donc des années qu’Hollywood, avec ses séries et ses films de mauvais goût, fait de la propagande, de la désinformation sur le terrorisme. Des médias se chargent de faire peur pareillement aux Américains. En Europe aussi on veut faire peur aux gens. Et les Israéliens ne s’en plaignent pas. Mais ils sont très gênés, “indignés”, dès qu’on dit la vérité sur ce qu’ils font aux Palestiniens, que ce soit dans une série TV ou au niveau politique.

Après l’intervention historique du premier ministre turc à Davos, les Israéliens ont eu peur que les Turcs gèlent leurs relations bilatérales et ont dit: “Nos relations resteront inchangées”. Plusieurs mois après, la Turquie a annoncé qu’Israël ne pourra pas participer à un exercice militaire, il y a ainsi une continuation de la crise entre la Turquie et Israël. Ensuite, Israël a manifesté sa colère sur une nouvelle série turque, qui serait intolérable donc. Et maintenant, Israël condamne le rapport Goldstone.
Mais pour qui se prend Israël pour “condamner” une décision des Nations Unies? Israël se croit intouchable. Le conseil des droits de l’Homme des Nations Unies a voté pour le rapport Goldstone. Ce rapport condamne Israël pour ses crimes contre l’humanité à Gaza. La France n’a pas participé à ce vote. Quant aux Etats-Unis, ils ont voté contre ce rapport. Mr Obama où êtes-vous?

Les Etats-Unis sont un pays hors-la-loi (par exemple ils sont allés envahir l’Irak sans écouter les Nations-Unies, et sont devenus responsables de la mort de plus d’1 million de personnes depuis le début de l’invasion. Par exemple à cause de leur embargo sur les médicaments après la première guerre du golf, en 10 ans, 1 million d’enfants irakiens sont morts), Israël aussi, c’est pour cela qu’elle se permet de se comporter ainsi avec le monde entier. Ces 2 pays agissent en toute impunité.

Malgré la crise israélo-turque, la Turquie va jouer un rôle clé dans le processus de paix entre les Palestiniens et les Israéliens. Son objectif n’est pas d’isoler Israël, mais d’œuvrer pour la paix dans la région. Mais Israël ne fait rien pour l’aider. La preuve? Le premier ministre turc dit à Davos: ”J’ai appelé les Israéliens et leur ai proposé de faire un échange de prisonniers avec les Palestiniens. Mais quelques jours après ils ont attaqué Gaza”.

Nicolas Hulot et le cinéma: un cocktail pas réussi. Je n’ai pas du tout aimé son film “Le syndrome du Titanic”. C’était vraiment ridicule. Un travail bâclé avec des images récupérées çà et là et collées les unes à la suite des autres pour combler du vide (Je vais faire mieux que lui en 4 lignes: l’eau utilisée chaque jour par les terrains de golf du monde entier représente le besoin en eau quotidien de 4 milliards de personnes. Je suis anti-golf. Les colorants rendent stériles. 25% des pesticides utilisés le sont sur les raisins, vive le jus de raisin et le vin bios. Le méthane piégé dans les fonds marins va se libérer à cause du réchauffement climatique). Espérons qu’il n’aura pas le prix Nobel de la paix!

Par ailleurs, je ne comprends pas pourquoi Al Gore a eu le prix Nobel de la paix pour ”Une vérité qui dérange”. On se moque du monde. Ce serait plutôt un Nobel qui me dérange. C’était bien fait mais ça ne méritait pas, selon moi, le prix Nobel.
Le prix Nobel de littérature avait été attribué à Orhan Pamuk, ce fut une insulte à Yaşar kemal, qui méritait ce prix depuis bien longtemps.
Mr Obama a reçu le prix Nobel de la paix et a dit qu’il ne le méritait pas. Il a en effet beaucoup parlé de la paix depuis son élection, mais il n’arrive même pas à faire pression sur Israël pour l’arrêt des colonisations ou des crimes contre l‘humanité. Il a raison, il ne méritait pas ce prix. Mais il en avait besoin.

Alors, dans le monde, et surtout concernant Israël, va-t-il prendre de vraies mesures pour favoriser la paix? Il faudrait des dizaines de personnes comme Mr Obama pour s’opposer efficacement aux lobbies israéliens, militaires et pétroliers.

Mr Obama veut lancer l’assurance maladie pour des millions d’Américains démunis, c’est courageux (En France si les médecins ne prescrivaient pas des médicaments dont les patients peuvent se passer, le déficit de la sécurité sociale ne serait pas si important. Ni les pharmaciens, ni les laboratoires pharmaceutiques ne se plaindront de cette situation. Quand je vais à la pharmacie, je vois des clients repartir avec un grand sac plein de médicaments. Ce sont les médecins qui sont en grande partie responsables du déficit de la sécurité sociale; s’ils le voulaient, ils pourraient ne prescrire que les médicaments réellement indispensables à leurs patients). Il faut voir ce qu’il va faire pour l’environnement.

Face aux nombreux étonnements concernant le choix de Barack Obama, le comité Nobel norvégien a ressenti le besoin de se justifier: “Citez-nous une autre personne qui a fait mieux”. Je réponds: le premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan. Je ne suis pas pro-AKP mais je suis

socialiste et keynésien, cependant je dois reconnaître que Mr Erdoğan a accompli beaucoup de choses: cette année il a lancé une chaîne nationale kurde en Turquie. Il a multiplié à nouveau les appels à la tolérance entre les personnes de religion différente dans le monde. Il a dit que le terrorisme n’a pas de religion, il a dit qu’il considérait l’antisémitisme comme un crime contre l’humanité, de même que l’islamophobie, il a demandé le soutien de l’opposition turque pour changer la constitution de la Turquie, et le slogan de son gouvernement est ”o problème avec nos voisins”.

Je viens donc de citer une personne qui a fait mieux que Mr Obama.

Alors pourquoi le comité Nobel norvégien ne lui a pas attribué le prix Nobel de la paix? Parce qu’il a dit la vérité à Davos, parce qu’il a dit ce que personne n’a dit jusqu’à présent?

Amicalement vôtre,

Cem

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print