Turkey

Au sommet de l’Otan d’Istanbul en 2004, l’ancien président de la France Jacques Chirac (avec d’autres leaders de l’UE) rencontra le premier ministre turc Mr Erdoğan. Il lui serra la main et dit: “Au début vous (l’AKP) nous avez fait peur, mais vos déclarations nous ont rassuré”.

Bien que je sois socialiste (je soutiens le CHP et je suis content que Deniz Baykal démissiona), je dois objectivement souligner que l’AKP n’est pas un soit disant parti anti-laïque. L’AKP ne me fait pas peur.

L’AKP est une sorte de cocktail qui comprend des politiciens de différents partis politiques turcs: ces politiciens ont abandonné leur parti il y a 8 ans pour soutenir Mr Erdoğan pour leurs propres intérêts. Il y a des ex-islamistes, il y a des ex-membres du CHP, et aussi des ex-membres du MHP, et pourtant on ne dit pas que l’AKP est un parti d’extrême droite (ou socialiste). De plus ils soutiennent l’ouverture kurde! Par-contre les extrémistes qui sont restés au MHP sont contre l’ouverture kurde. Cela prouve une nouvelle fois que presque tous les politiciens agissent pour leurs intérêts. Un autre exemple: Mr Lellouche avait toujours soutenu l’adhésion de la Turquie à l’UE avant qu’il accepta d’être la marionnette des affaires européennes de Mr Sarkozy. Mr Lellouche avait soutenu la Turquie il y a quelques années sur La Cinquième et a dit en conclusion ceci: “Chaque année à Istanbul on fabrique 10 000 francophones”. Extraordinaire, n’est-ce pas?

Au lieu de persister à prétendre que l’AKP est un parti politique anti-laïque, de nombreux journalistes de l’UE devraient d’abord traiter des partis politiques des chrétiens démocrates au sein de l’UE. Rappelons-nous que les chrétiens démocrates ont voulu que la constitution de l’UE inclut ceci: “L’Europe a pour racine la Chrétienté”. Mais ils ont heureusement échoué. N’était-ce pas une manœuvre anti-laïque? Même le choix de leur nom est révélateur, alors qu’en Turquie il est interdit de mélanger la religion à la politique.

Et les journalistes de l’UE devraient traiter de la Grèce également. Les religieux grecs n’influencent-ils pas des politiciens grecs? L’église grecque est très puissante. Même en Chypre du sud.

Barack Obama est de ceux qui sont habitués à dire: “God bless America” (“Que Dieu bénisse l’Amérique”). Sur les billets américains on peut lire “In God we trust” (“Nous croyons en Dieu”). Eh bien est-ce la laïcité? Mais personne n’est choqué. Sur les billets turcs il n’y a aucune référence à la religion, et on peut voir Atatürk. Mais de nombreux journalistes préfèrent attaquer la Turquie ou l’AKP. Pourquoi? Parce qu’avoir des préjugés envers la Turquie est à la mode.

Mais il y a des journalistes européens et américains objectifs qui appellent l’AKP “musulman conservateur” (au fait, des journalistes subjectifs ou anti-Turquie l’appellent “islamiste” afin d’effrayer les gens. Il y a une grande différence entre “islamiste” et “islamique”). Mais Mr Erdoğan s’oppose même à “musulman conservateur”. Le premier ministre turc a répondu à un journaliste européen: “Nous nous considérons comme des conservateurs démocrates”. Ainsi l’AKP lui-même déclare qu’il n’accepte pas d’être appelé “musulman conservateur”. Mais cela n’arrange pas de nombreux lobbies haineux qui ont pour but de propager la peur et laver le cerveau des citoyens.

Si quelqu’un croit en Dieu, c’est pour soi-même, c’est pourquoi la religion doit rester dans le domaine privée. Quant à Mr Erdoğan, il croit en Dieu et il est pratiquant. Et alors?

L’AKP ne m’inquiète pas. Mais je suis contre le voile dans les écoles et à l’université. La laïcité permet à tout le monde de s’habiller comme il le souhaite dans la rue ou dans les magasins, mais l’université n’est pas un lieu où l’on doit afficher indécemment son appartenance religieuse. Aux USA c’est possible mais pas en Turquie.

Plutôt que de se focaliser sur Mr Erdoğan et l’AKP, souvenons-nous que Süleyman Demirel (le 9ème président de la Turquie) a ouvert entre 250 et 300 écoles “Imam hatip” pendant tout sa carrière politique. Ainsi en Turquie, tout le monde manipule la religion. Et le CHP aussi malheureusement.

Mais dans le monde entier aussi.

Dans l’UE, les extrémistes manipulent les citoyens et récoltent leurs voix avec leur haine de l’Islam, laquelle ils ne connaissent pas d’ailleurs. Comme toutes nos principales religions, l’Islam dit: “Tu ne tueras point”.

En France aussi la religion est manipulée. Mr Sarkozy a fait construire une mosquée à Argenteuil. Est-il un islamiste? Non mais il veut gagner plus de voix pour les prochaines (s)élections présidentielles, c’est pourquoi il dépêcha sa marionnette Mr Fillon pour l’ouverture de cette mosquée. Et bien sûr les médias étaient là bas pour cette propagande.

Construire des mosquées ne signifie pas être islamiste, ni en Turquie ni en France.

La religion est donc manipulée par les politiciens dans chaque pays.

Il faut admettre que si la Turquie connaît a une stabilité politique depuis 8 ans, qui fut primordiale pour l’actuel cercle vertueux en Turquie, c’est grâce à Mr Erdoğan. Je dois être juste envers l’AKP. La traduction en turc d’acupuncture est “Akupunktur”. Selon moi, ce que l’AKP a accompli est de l’acupuncture, ainsi d’une certaine manière AKP signifie “AKuPunktur”, et vous allez comprendre pourquoi avec ces exemples:

d’abord Mr Erdoğan a courageusement réussi à démanteler beaucoup d’organistaions mafieuses. Un autre exemple: les exportations turques sont passées de 36 milliards de dollars en 2002 à environ 135 milliards de dollars en 2008. Beaucoup d’hôpitaux et d’écoles ainsi que plusieurs universités ont été construites, surtout dans l’est de la Turquie. Des milliers de kilomètres d’autoroutes ont été construits à travers le pays. La constitution est en train d’être améliorée. Et il y a deux jours, la Turquie a annoncé que son économie s’est considérablement développée: + 11.7 %!

Le dernier mais pas le moindre, c’est grâce à Mr Erdoğan que les négociations entre la Turquie et l’UE débutèrent en 2005. En 2004, des politiciens de l’UE lui ont dit que les négociations ne commenceront que si la Turquie reconnaît le gouvernement chypriote grec. Il a immédiatement quitté la table. Ensuite ces politiciens ont eu peur et envoyèrent des personnes pour le ramener. C’est clair: Mr Erdoğan a souligné que la Turquie ne sacrifiera jamais les Chypriotes turcs pour l’adhésion à l’UE.

Ainsi il faut être objectif avec Mr

Recep Tayyip Erdoğan: il a accompli en 8 ans ce qui n’a pas été accompli pendant 50 ans. Il sera cependant difficile pour le CHP de battre l’AKP l’année prochaine. Les idées de Kemal Kılıçdaroğlu sont très positives, il a proposé des projets socialistes.

Mais ce qui m’agace c’est qu’il détruit la crédibilité de ses projets à cause de plusieurs erreurs. La dernière erreur est celle-ci: il a ridiculement critiqué une photo de Mr Erdoğan alors qu’il était à la frontière de l’Irak. Il ne devrait pas commettre les erreurs de Mr Baykal.

Il n’y a pas beaucoup de femmes dans la politique turque, mais j’espère que ça va changer. En tant que citoyen turc et français, j’ai un complexe envers la Suède et la Finlande. Ces pays donnent une leçon à de nombreux pays de l’UE comme la France. Par exemple les Finlandais ont élu une femme présidente. Par exemple les Suédoises sont très impliquées au sein de leurs gouvernements. La France est dans une meilleure situation que la Turquie certes, mais comparée à la Suède et à la Finlande, elle est loin d’être un bon exemple.

Je me souviens très bien que des journalistes français pro-Sarkozy et quelques politiciens ont sévèrement insulté l’ancienne candidate socialiste Ségolène Royal avant les élections présidentielles. C’était honteux. De plus, je me souviens aussi d’une publicité à la télévision sur un fromage qui visait indirectement Ségolène Royale: “Elle n’a qu’à bien se tenir”. Je fus indigné. Quel niveau honteux.

A mon avis, si Mr Sarkozy a été élu, c’est parce qu’il avait une femme pour adversaire. Sinon les citoyens français n’auraient pas voté pour lui. Parce qu’il n’est pas crédible du tout. Les Français ne voulaient pas d’une femme présidente. Oui en France aussi les gens sont misogynes.

La Tuquie est en train d’améliorer sa démocratie. Seule une femme est actuellement au gouvernement: la ministre de l’éducation Nimet Çubukçu. Mais je m’attends à voir plus de femmes réussissant dans la politique turque.

Pour conclure, gâce à Atatürk les femmes turques ont eu le droit de vote bien avant les françaises et les femmes suisses.

Saygılar,

Amicalement votre,

Cem

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print